Histoire

Histoire
Situé au pied des collines sous-vosgiennes, Kientzheim est protégé des intempéries par la barrière des Vosges à l'ouest. Avec 450 mm d'eau par an, ce climat, le plus sec de France, est particulièrement propice au développement des vignes sur les larges pentes exposées au sud.

La rivière de la Weiss coule à 500 m au sud du village. Depuis longtemps, des aménagements hydrauliques ont créé un bras forcé qui traverse la ville et alimente les douves. Le moulin à eau, le lavoir et la rue des bains sont situés le long de la rivière forcée.

Kientzheim est cité pour la première fois en 785. L'ancien château de motte a laissé la place à une ville fortifiée avec une ceinture de remparts (1430) de 1.6 km de long et de 8 m de haut réputés imprenables. C'est le seul village d'Alsace qui est toujours complètement entouré de remparts.

Le Lalli

Le Lalli
La porte basse est reconnaissable à sa canonnière en forme de masque grimaçant, dite Lalli. Cette figure est souvent reprise dans la présentation symbolique de la ville.

La porte basse a été construite en 1375 par Ulrich de Ribeaupierre pour filtrer les entrées et sorties de la ville et pour garantir la sécurité des habitants qui étaient terrorisés par les bandes sauvages.

Le blason de Kientzheim

Le blason de Kientzheim Parti d'argent et d'azur, à un ours de sable en pied, lampassé de gueules, brochant sur la partition.
Les armes de la ville remontent au XV ème siècle.

On pense qu'elles font allusion à la fois à la force et la noblesse de l'animal et au fait qu'il hantait les forêts d'alentours (le dernier fut tué au début du XVII ème siècle). Il avait été remplacé dans le blasé par un chien barbet par l'Armorial Général de Louis XIV et ne fut réhabilité qu'en 1979.
J'aime Bof


Brin : Sculpture - 30 décembre 11, 10:26

Quel est l'origine de cette scène avec l'ange ?
J'aime Bof