La Danse Macabre

La Danse Macabre En 1517, Holbein a créé une fresque de 31 tableaux représentant une allégorie de la mort. Les tableaux ont disparu avec le temps. Quelques fresques restaurées en 1977 figurent encore sur le mur nord de l’Eglise.

Sur la droite, un grand tableau évoque les trois morts et les trois vifs faisant allusion à une légende bien connue du Moyen-Age.
Trois personnages, un prince, un doc et un comte croisent sur leur route les cadavres de trois ecclésiastiques les exhortant à la repentance par ces mots :
Tel je fus comme tu es, et tel que je suis, tu seras.
Richesse, honneur et pouvoir sont dépourvus de valeur au moment du trépas.
La Danse Macabre
Nourrir ceux qui ont faim
Visiter les malades
Donner à boire à ceux qui ont soif
Accueillir les hôtes
La Danse Macabre
Ensevelir les morts
Visiter les prisonniers ...
La Danse Macabre
La Danse Macabre
La Danse Macabre
La Danse Macabre
Ecoutez, maîtres et vous, valets,
Accourez tous, hommes et femmes,
Jeunes ou vieux, beaux ou laids,
Vous entrerez tous dans cette danse …
… toi aussi belle créature.
La Danse Macabre
A gauche, les six tableaux plus petits illustrent les œuvres de miséricorde que doivent accomplir les croyants s’ils veulent obtenir le salut.
J'aime Bof