La ville

La ville Promenade dans la ville.
A voir les maisons à colombages, les peintures murales, les cadrans solaires, les châteaux, le moulin, le lavoir, les fontaines, le puits couvert de la place Schwendi…

La place de la mairie avec sa fontaine.

L'école Les Crécelles

L'école Les Crécelles
L'école publique réunit aujourd'hui l'ensemble des classes.

Elle a été construite vers 1960. Dans un premier temps, elle était réservée aux garçons. Les filles allaient à l'école dans un grand bâtiment qui donne sur la place de l'église et qui était animé par une congrégation religieuse.

La ville

La ville
Cette maison se situe dans la grand-rue près de l'ancienne poste.

De nombreux impacts dans le grès rose témoigne de l'intensité des combats de la dernière guerre mondiale dans le village.

La Herrenstrinkstube

La Herrenstrinkstube
L’union professionnelle des bourgeois distingués se réunissait dans ce lieu. La Herrenstubegesellschaft ou Société du Poële des Messieurs a été fondée en 1378. Elle était essentiellement constituée de notables de la ville.

Pour en faire partie, il fallait être soit prévôt, soit gentilhomme résidant, soit bailli ou un représentant du clergé.

En outre, tout nouveau membre devait être élu par l’ensemble des membres de l’association. Il devait ensuite acheter le Stubenrecht ou droit de fréquenter le poële. Ce droit restait acquis même aux héritiers après sa mort.

La place de la mairie

La ville

Maison à colombage

Maison à colombage
Cette maison se situe dans la rue du vieux moulin

Maisons à colombages de la grand-rue

La ville

Hôtel de ville

Hôtel de ville
Le bâtiment a été reconstuit entre 1770 et 1774.

Véhicules des pompiers

Véhicules des pompiers
De vieux véhicules des pompiers sont exposés dans le hall de la mairie.

Le hall est accessible aux heures d'ouverture de la mairie.

Lazare de Schwendi

Lazare de Schwendi
Baron de Hohlandsberg 1622-1683
La statue a été offerte en 1981 par le cercle catholique St Sébastien de Kientzheim

La rue des potiers

La rue des potiers
Des potiers fabriquaient des poteries en argile pour une utilisation locale, probablement des assiettes et des plats. L'argile était extraite d'une carrière à 500 m au nord de la ville (Limagreub).

La rue est jalonnée de vieilles maisons à colombages. Ces pièces de bois étaient réalisées en atelier et posées au dernier moment.

La rue débouche sur le passage des remparts et la tour des Fripons.

Colombages

Colombages
Parmi les frises, l'une d'elle en forme de triangle symbolise Dieu et sa triple dimension.

La grand-rue pavée

La grand-rue pavée
La rue pavée dans le bas du village passe devant le château des Schwendi.

Les rues étaient pavées jusqu'en 1960, quand le goudron vint moderniser la cité.
A partir de 2002, de nouveaux pavés ont été achetés en Italie du Nord. Christophe LAENGER a posé à lui seul les 550 000 pavés.
On profita des travaux pour remettre en service les rigoles dans la rue principale.

L'église

L'église
L'église Notre Dame date de 1722 avec son clocher-choeur du 15ème siècle, les tombes des sires de 'Schwendi' datant de 1584 et de 1609, l'ossuaire gothique à côté du clocher et ses autels baroques.

L'église paroissiale offre une représentation murale du Dit des trois morts et des trois vifs : trois jeunes gentilshommes sont interpellés dans un cimetière par trois morts, qui leur rappellent la brièveté de la vie et l'importance du salut de leur âme

Le Moulin et le ruisseau

Le Moulin et le ruisseau
Kientzheim comptait plusieurs moulins à eau. Celui du bas du village est le plus visible.
Il montre encore une grande partie de la roue à aube et des engrenages qui l'animaient.

Le lavoir de la rue des bains

Le lavoir de la rue des bains
Le lavoir de la rue des bains était encore en service dans les années 1960.

Le lundi était le jour de la lessive. Les femmes venaient avec leur charrette pour battre et tordre le linge.
C'était l'occasion de bavarder et de se donner des nouvelles.
La machine à laver a tourné cette page que peu de femmes regrettent.

Une fontaine

Une fontaine

Un cadran solaire

Un cadran solaire
Un cadran solaire dans la grand-rue.

Fugit vita nous rappelle la fuite du temps et de la vie
Un cadran solaire
Le cadran solaire dans la façade de l'hôtel L'Abbaye d'Alspach porte l'inscription :
amicis qualibet hora. Pour les amis, n'importe quelle heure.

Le tilleul

Le tilleul
Le tilleul de la porte haute est vieux de plusieurs centaines d'années. Il avait encore fier allure dans les années 1970 et était un lieu de rendez-vous avec un banc qui en faisait le tour complet.
Aujourd'hui, il a perdu de sa prestance. Il survit grâce à de bons soins attentionnés.

Le char renard

Le char renard
Ce char a servi à partir de novembre 1944. Il s'est arrêté à Kienthziem en février 1945. Il témoigne de l'activité soutenue à la fin de la dernière guerre mondiale. Le 6 février 1966, le Char Renard est devenu le mémorial de la 5 ème D.B.

Kientzheim a été libéré le 17 décembre 1944 par les tanks destroyers du 11e régiment de chasseurs d'Afrique avec l'appui du R.C.A. et du régiment de marche de la légion étrangère.

Dans la commune voisine, Sigolsheim, le cimetière militaire au sommet de la colline rappelle cette période difficile de notre histoire.
J'aime Bof


TANIA : MARCHE GOURMANDE - 24 juillet 11, 14:26

MARCHE GOURMANDE
MARCHE GOURMANDE
MARCHE GOURMANDE
•Venez découvrir nos crus et notre menu du terroir dans un des plus beaux paysages d'Alsace lors d'un parcours d'environ 8 km le tout ponctué de 6 points-repas
•Sur réservation auprès du CBK : Tania HELD - thmensa@hotmail.com
•date limite d'inscription 31 août 2011
J'aime Bof 2 personnes ont aimé cet avis.


fahr : eglise - 18 mai 10, 12:53

jaimerais savoir si vois pouver me donner ladresse de leglise merci
J'aime Bof